Adapting the feed, the animal and the feeding techniques to improve the efficiency and sustainability of monogastric livestock production systems
Adapting the feed, the animal and the feeding techniques to improve the efficiency and sustainability of monogastric livestock production systems

Vers une alimentation de précision chez le poulet de chair : modélisation des besoins en énergie, lysine et phosphore à partir des performances de croissance

Authors: 
Méda B., Talineau M., Chéret C., Narcy A., Dusart L.
Publication date: 
20 March 2019
Full title: 
Vers une alimentation de précision chez le poulet de chair : modélisation des besoins en énergie, lysine et phosphore à partir des performances de croissance
Towards precision feeding in broilers: Modelling of energy, lysine and phosphorus requirements using growth performance
Publishing information: 
Treizièmes Journées de la Recherche Avicole et Palmipèdes à Foie Gras, Tours, 20 et 21 mars 2019
Abstract: 

L’application du concept d’alimentation de précision en élevage de poulet de chair pourrait permettre de réduire le coût alimentaire et les rejets en élevage de poulet de chair. Cependant, afin d’ajuster en dynamique la ration distribuée, il est nécessaire d’évaluer quotidiennement les besoins des animaux en fonction de leurs performances. L’objectif de cette étude était donc de développer un modèle prédisant les besoins quotidiens en énergie métabolisable, en lysine digestible et phosphore disponible à partir de performances de croissance. Pour cela, des allométries prédisant la composition corporelle en fonction du poids vif ont été développées. A partir de ces équations, du poids et du gain de poids des animaux, les dépôts de lipides et de protéines sont estimés, puis les besoins en énergie et en lysine digestible. Une équation de la littérature reliant directement poids vif et gain de poids au besoin journalier en phosphore disponible a également été ajoutée dans le modèle. Le modèle a été validé en comparant les prédictions (Y) à des mesures d’ingestion journalière d’énergie métabolisable, de lysine digestible et de phosphore disponible (X ; n = 325). Pour l’énergie métabolisable, les prédictions sont très proches des données observées (Y = 1,04 X ; R² = 96%) tandis que la qualité de prédiction pour la lysine digestible et le phosphore disponible, est un peu plus faible, mais toujours acceptable (Y = 0,93 X + 139 ; R² = 75% et Y = 0,99 X + 31 ; R² = 71% respectivement). Ces résultats permettent d’envisager une utilisation du modèle pour i) calculer les besoins des animaux à croissance rapide dans différents contextes de production (vitesse de croissance, âge à l’abattage) et/ou ii) ajuster en dynamique la composition de la ration, en fonction du niveau de performances réel d’un lot, dans une démarche d’alimentation de précision.

Applying precision feeding in broiler production could help reducing feed cost and nitrogen and phosphorus excretion. However, in order to dynamically adjust feed composition, it is necessary to evaluate the daily requirements of the birds according to their actual performance. The objective of this study was thus to develop a model predicting daily requirements for metabolizable energy, digestible lysine and available phosphorus, with growth performance as inputs. Allometric relationships predicting body composition were developed. From these equations, and using growth performance of the birds, lipid and protein depositions are estimated, from which energy and digestible lysine requirements are then estimated. An equation from the literature, directly linking body weight and body weight gain to daily requirements for available phosphorus was also added to the model. The model was validated by comparing predictions (Y) to measurements of metabolizable energy, digestible lysine and available phosphorus daily intake (X, n = 325). For metabolizable energy, predictions are very close to observed data (Y = 1.04 X, R² = 96%) while the predictive quality for digestible lysine and available phosphorus is slightly lower but still acceptable (Y = 0.93 X + 139, R² = 75% and Y = 0.99 X + 31, R² = 71% respectively). These results suggest that the model could be used to i) evaluate daily requirements of fast growing birds for different production objectives (growth rate, slaughter age) and / or ii) dynamically adjust feed composition, based on the actual performance of a batch, in a precision feeding approach.

Media category: 

Stakeholder platform

Do want to take part in Feed-a-Gene? Register on the Stakeholder Platform!
 
or